L’échec de la détection du disque dur d’un lecteur flash USB, SSD est généralement le résultat d’une erreur humaine due à une erreur de manipulation de la part de son utilisateur ou à un plantage lors de la création ou de la mise à jour des données. Il est généralement causé par une suppression ou un formatage accidentel de la table de partition dans le périphérique de stockage. Il peut être causé par une erreur lors du démarrage ou par des virus qui ont infecté le système qui stocke les fichiers. Elle est donc moins grave qu’une panne électronique ou mécanique, car le matériel n’est pas endommagé.

Contrairement aux pannes mécaniques, les pannes logiques ne provoquent aucun son suspect. Et à l’inverse d’une panne électronique, le système d’exploitation peut toujours l’identifier. Le nom du support ainsi que sa capacité sont clairement identifiés. Cependant, les partitions ou les données restent inaccessibles et un message d’erreur apparaît, tel que “échec du démarrage du disque” ou “aucun dispositif de démarrage détecté” dans le cas où le support exécute un système d’exploitation.

Si un problème logique se produit, la récupération des données est moins coûteuse car elle n’a pas besoin d’être effectuée dans une salle blanche et ne nécessite pas le remplacement de pièces comme le moteur ou le bloc de tête. Dans ce cas, il est crucial d’arrêter toute activité avec le périphérique de stockage, car le disque peut réécrire des données importantes et les endommager. De plus, ne formatez pas le disque et n’essayez pas d’installer le système d’exploitation ou une application ultérieurement, car les données resteront perdues. En outre, il est déconseillé d’installer un logiciel de récupération de données trouvé sur Internet au cas où les données stockées sur le disque dur seraient définitivement effacées.

Comment reconnaitre la défaillance logique ?

Une panne logique n'est pas visible à l'œil nu

La défaillance logique du disque dur est souvent le résultat d’une erreur de l’utilisateur, par exemple la suppression ou le formatage accidentel de partitions. Elle peut être causée par la corruption de fichiers ou une erreur de démarrage (table de partition endommagée) ou encore par un virus qui a infecté le système.
Dans ce type de panne, il n’y a pas de vibration ou de bruit inhabituel et le disque est identifié par le système d’exploitation (le nom et la capacité sont exacts). Seule la partition de données est inaccessible ou manquante. Le système peut afficher un message d’erreur tel que “aucun périphérique de démarrage détecté” ou “échec du démarrage du disque”.

Que faire en cas de défaillance logique ?

Le plus important est d’arrêter toute intervention sur le disque afin de ne pas risquer d’écrire “par-dessus” les données à récupérer. Ne tentez pas de formater votre disque ou de réinstaller le système d’exploitation, ce qui pourrait entraîner la destruction irrémédiable de vos données.
Veillez à ne pas installer d’autres logiciels sur votre machine. Si le disque dur est fatigué, le scanner en utilisant un logiciel inapproprié pendant des heures pourrait l’endommager davantage et diminuer les chances de récupération.

Quelques conseils à suivre :

  • N’utilisez plus ce média, éteignez ou débranchez le et n’essayez pas de le démonter ou de l’ouvrir vous-même.

  • Ne tentez pas de récupérer vos données avec des logiciels de récupération de données, car cette action va altérer vos fichiers de façon irrémédiable.

Notre Solution :

  • Effectuez une demande de devis gratuit depuis notre formulaire en ligne

  • Demandez la collecte gratuite et sans engagement de votre média, pour obtenir la liste des fichiers récupérables.

DECOUVREZ LA PROCEDURE DE PRISE EN CHARGE GRATUITE
FAIRE UNE DEMANDE DE DEVIS