Lorsqu’un disque dur ou un SSD à mémoire flash tombe en panne, la récupération des données peut être une opération complexe et coûteuse. En effet, les pannes électroniques nécessitent souvent l’ouverture du dispositif dans une salle blanche et l’intervention d’un technicien expert pour récupérer les données. Dans cet article de blog, nous allons expliquer comment ces appareils fonctionnent et pourquoi ils tombent en panne. Nous aborderons également certaines des défaillances électroniques les plus courantes et la manière de les prévenir.

Les disques durs peuvent tomber en panne à cause de problèmes électroniques

Les disques durs sont des dispositifs électroniques qui stockent des données sur des disques en rotation. Leur fonctionnement repose sur un certain nombre de pièces mobiles, notamment des moteurs, des broches et des têtes de lecture/écriture. Lorsque l’un de ces composants tombe en panne, le disque dur ne peut plus fonctionner correctement.

Il existe trois principaux types de défaillances électroniques des disques durs

L’électronique des disques durs peut tomber en panne de différentes manières. La plus courante est le crash de la tête, qui se produit lorsque la tête de lecture/écriture entre en contact avec le disque en rotation. Cela peut endommager ou détruire les plateaux du disque, rendant impossible la récupération des données.

Une autre défaillance courante est appelée “servo crash”. Cela se produit lorsque le servomoteur qui contrôle la position de la tête de lecture/écriture tombe en panne. Sans ce moteur, la tête de lecture ne peut pas suivre avec précision les plateaux du disque, ce qui rend la récupération des données difficile, voire impossible.

Enfin, les disques durs peuvent également tomber en panne en raison de problèmes de contrôleur. Le contrôleur est le “cerveau” du disque dur, et il est chargé de convertir les données en une forme qui peuvent être stockées sur les plateaux du disque. Si le contrôleur tombe en panne, le disque dur ne sera pas en mesure de stocker ou de récupérer des données.

Les défaillances du contrôleur sont souvent causées par des bogues du micrologiciel. Le micrologiciel est le logiciel qui contrôle l’électronique du disque dur, et il peut parfois avoir des problèmes qui provoquent la défaillance du contrôleur.

Ce ne sont là que quelques-unes des défaillances électroniques les plus courantes qui peuvent survenir sur les disques durs. Dans la plupart des cas, ces défaillances entraînent une perte totale des données.

Chaque type de panne présente des symptômes différents

HeadCrash : La couche de données est devenue fine poussière sur ce disque-dur.

Les symptômes d’une panne de disque dur peuvent varier en fonction du type de panne. Par exemple, un choc frontal se traduit souvent par un cliquetis du disque dur, ainsi que par une corruption des données ou une impossibilité d’accéder aux fichiers.

Une panne de servo peut également entraîner une corruption des données et des erreurs de fichiers, mais elle n’entraîne généralement aucun bruit de cliquetis. Enfin, les pannes de contrôleur entraînent souvent des problèmes intermittents avec le disque dur, comme la disparition aléatoire de fichiers ou des données corrompues lorsqu’on essaie de les sauvegarder.

Il est important de noter que les dommages physiques subis par le disque dur (tels que la perte de données) ne sont pas couverts par la garantie du constructeur.

Vous pouvez éviter la plupart des pannes de disque dur électronique en prenant soin de votre disque

La plupart des pannes de disque dur sont dues à des dommages physiques, tels que des chutes ou des chocs. Cependant, vous pouvez prendre certaines mesures pour éviter les pannes électroniques :

  • N’ouvrez pas le boîtier du disque dur. Cela pourrait endommager les composants délicats qu’il contient.
  • N’exposez pas le disque dur à des températures ou à une humidité extrême.
  • Faites attention lorsque vous manipulez le disque dur, car un traitement brutal peut provoquer des dommages internes.
  • Si vous devez transporter le disque dur, veillez à utiliser un conteneur antistatique et à le tenir à l’écart des autres appareils électroniques.

En prenant ces précautions, vous pouvez éviter les types les plus courants de défaillance de disque dur électronique. Cependant, même si vous prenez toutes ces mesures, il est toujours possible que votre disque dur soit endommagé.

Si votre disque dur tombe en panne, vous pouvez confier la récupération de vos données à un service professionnel.

Si votre disque dur tombe en panne et que vous ne pouvez pas accéder à vos données, vous pouvez envisager de faire appel à un service professionnel de récupération des données. Ces services sont spécialisés dans la récupération de données sur des disques durs défaillants et disposent souvent des outils et de l’expertise nécessaires pour récupérer vos données avec succès. Chez Sauve-Souris, la collecte de votre disque dur ou SSD est gratuite, ainsi que le diagnostic technique permettant d’obtenir la liste des fichiers récupérables. Vous ne payez que si vous récupérez vos données.

Conclusion :

Bien que les défaillances électroniques des disques durs et des disques SSD à mémoire flash soient complexes et nécessitent souvent l’expertise d’un service professionnel de récupération des données, prenez soin de vos disques et remplacez-les régulièrement vous permettra d’éviter de subir la perte de vos données.

Quelques conseils à suivre :

  • N’utilisez plus ce média, éteignez ou débranchez le et n’essayez pas de le démonter ou de l’ouvrir vous-même.

  • Ne tentez pas de récupérer vos données avec des logiciels de récupération de données, car cette action va altérer vos fichiers de façon irrémédiable.

Notre Solution :

  • Effectuez une demande de devis gratuit depuis notre formulaire en ligne

  • Demandez la collecte gratuite et sans engagement de votre média, pour obtenir la liste des fichiers récupérables.

DECOUVREZ LA PROCEDURE DE PRISE EN CHARGE GRATUITE
FAIRE UNE DEMANDE DE DEVIS