Un disque dur peut être sujet à différents types de pannes. Selon la gravité de celles-ci, les données présentes sur le disque peuvent être supprimées ou devenir inaccessibles. Dans cette situation, la data recovery est la solution qui s’impose. Elle permet de récupérer vos données aussi bien sur les disques endommagés que ceux qui sont inaccessibles.

Qu’est-ce qu’un service de récupération de données ?

Récupération de données sur disque-dur

Le service de récupération de données regroupe l’ensemble des manœuvres informatiques qui permettent de récupérer les informations perdues ou les fichiers supprimés par erreur. En effet, il permet de les localiser sur le disque dur et de les transférer sur un périphérique de stockage en bon état. Vous pouvez par exemple récupérer des photos, ou des documents.

Ce service tourne autour des trois axes que sont : le diagnostic du disque, sa mise en fonctionnement temporaire et les sauvegardes des fichiers récupérés sur un autre périphérique.

La raison d’être de ce service n’est pas de chercher à sauver les disques durs, mais plutôt de tout mettre en œuvre pour restaurer le contenu.

Comment fonctionne un disque dur ?

Le disque dur est le support de stockage le plus répandu à l’heure actuelle. Il conserve les données, indépendamment du fait que l’appareil soit mis sous tension ou non. Il est composé d’un ensemble de plateaux. Ceux-ci ont une forme circulaire et sont mis en pile autour d’un même axe vertical. Les processus d’enregistrement et de lecture de données se font grâce à la couche magnétique qui recouvre chaque plateau.

Le déroulement de ces deux processus est possible grâce aux têtes de lecture et à la rotation des plateaux. Cette dernière se compte en milliers de tours par minute. Dans leur fonctionnement, les têtes de lecture se déplacent le long de la surface du plateau. Au cours de leur déplacement, elles émettent ou non un champ magnétique. Celui-ci peut être positif ou négatif : on parle de l’effet de polarisation. Lorsque le déplacement de la tête de lecture induit un changement de polarité, ce dernier est converti en un signal numérique. L’ordinateur interprète ce signal sous forme binaire (0 ou 1).

Les données stockées sur le disque dur s’expriment en hexadécimal (0, 1… 9, A, B… F). Il faut également préciser qu’elles sont regroupées par blocs de 512 octets.

Quels sont les différents systèmes de fichiers qu’on retrouve sur un ordinateur ?

Un système de fichiers est un système d’organisation, de classement sur un périphérique de stockage. Il organise et structure la recherche, l’écriture, le stockage, la modification et même la suppression des fichiers d’une manière bien déterminée. Ces derniers doivent pouvoir être identifiés sans aucune ambiguïté grâce à leur classification. L’objectif est de permettre à l’utilisateur d’y accéder le plus rapidement possible.

Il existe différents types de systèmes de fichiers. Ceux-ci varient suivant les différents systèmes d’exploitation. On distingue :

  • le ntfs ou « New Technology File System ». C’est le système de fichiers standard utilisé pour l’ensemble des ordinateurs qui fonctionnent sous Windows ;
  • l’exFAT ou « Extended File Allocation Table ». Ce format est adapté aux cartes mémoires, aux clés USB, ainsi qu’aux disques durs externes ;
  • Le FAT ou « File Allocation table ». C’est un système de fichiers qui convient à l’échange et à la gestion de petits volumes de données. Sous ce système, la taille des fichiers ne peut pas excéder 4 gigaoctets (Go). Il faut préciser que ce format de fichiers existe sous plusieurs variantes. La plus récente (également la plus puissante) est le FAT32. Elle permet d’avoir des partitions d’une taille maximale de 8 téraoctets (TB).

Hormis ces formats, on retrouve également l’HFS+ (pour les Mac), l’HFS (aussi pour les Mac), l’APFS et le ext4 (sous Linux).

Les différentes pannes de fonctionnement d’un disque dur

Il existe plusieurs situations qui peuvent provoquer une panne au niveau d’un tel support de stockage. Selon le cas, vous pouvez vous retrouver avec une panne physique ou avec une panne logique. Ces deux catégories de pannes possèdent leurs propres spécificités. Il peut même arriver que vous soyez face à une combinaison des deux catégories.

Les pannes physiques

Les pannes physiques sont assez graves. Elles entrainent souvent un état défectueux du disque. Il est relativement difficile de récupérer des fichiers perdus dans ce cas. Ce type de pannes se traduit par :

  • Un claquement métallique qui s’entend de temps en temps pendant le fonctionnement du disque ;
  • La non-reconnaissance du disque par l’ordinateur ;
  • Une panne électronique des cartes de circuits imprimés;
  • La vibration du support de stockage au moment de son utilisation ;
  • La chute considérable de la vitesse de transfert des fichiers. Une vitesse de transfert tombée à de bas niveaux peut devenir agaçante.

Lorsque ce type de pannes survient, les données présentes sur le support de stockage deviennent inaccessibles. Une panne physique peut être d’origine électronique ou mécanique.

Les pannes logiques

Les pannes logiques sont moins graves que les précédentes. Lorsqu’elles surviennent, le périphérique continue de fonctionner, néanmoins certaines données sont inaccessibles. Elles peuvent avoir différentes causes, parmi lesquelles on peut citer :

  • Le formatage du disque-dur (fichiers supprimés de façon globale ou partielle). On recense aussi les situations de données supprimées, de données perdues ou de fichiers effacés ;
  • La défaillance de la table de partition ou les cas de fichiers corrompus ;
  • La perte d’une partition du disque-dur ;
  • Les cas où les systèmes deviennent corrompus après une cyberattaque.

Les pannes mixtes

Un disque-dur en panne mixte subit les effets combinés d’un problème matériel et d’un problème logiciel. Ce type de pannes est nettement plus complexe. Il affecte aussi bien le contenu du disque que son fonctionnement.

Comment récupérer le contenu d’un disque-dur ?

La récupération des données permet de restaurer les données récupérables et de les transférer sur un support sain et qui fonctionne correctement. Bien qu’elle paraisse simple, cette opération est assez complexe. Elle s’effectue généralement en deux phases : le diagnostic de disque-dur et la récupération proprement dite.

Le diagnostic de disque-dur

C’est la première phase de toute opération de récupération de données de disque-dur. Elle permet de localiser la source du problème de l’impossibilité d’accès aux données. En outre, l’exécution d’un diagnostic permet de déterminer le coût de la prestation et d’identifier les solutions de récupération adaptées à la situation de votre disque.

La récupération des données de disque-dur

Vous pouvez récupérer vos fichiers en utilisant la solution la plus simple et la plus efficace : le recours à un professionnel. Qu’il s’agisse d’une perte de données effacées de votre corbeille ou d’un autre problème, n’hésitez pas à demander un devis immédiat et gratuit. Vous pouvez obtenir la prise en charge gratuite de votre disque-dur. Les données récupérées seront transférées sur un support en bon état.

Dans le cas d’une panne physique, nous vous recommandons d’abord de procéder à la remise en fonctionnement du disque. Pour une panne de fonctionnement liée au Firmware, ou une panne due à un bloc de têtes de lecture défectueux, il peut être nécessaire de procéder à la récupération en salle blanche.

S’il s’avère qu’il est question d’une panne mixte, nous vous recommandons vivement de fragmenter le problème. Il est moins évident d’être capable de récupérer les données en une seule phase. Vous pouvez par exemple régler d’abord la composante physique du problème et finir par la composante logique.

En résumé, pour être capable de récupérer vos contenus, vous pouvez en cas de difficulté recourir au service d’un professionnel. Cela permet de récupérer les fichiers en toute sécurité.

Quelques conseils à suivre :

  • N’utilisez plus ce média, éteignez ou débranchez le et n’essayez pas de le démonter ou de l’ouvrir vous-même.

  • Ne tentez pas de récupérer vos données avec des logiciels de récupération de données, car cette action va altérer vos fichiers de façon irrémédiable.

Notre Solution :

  • Effectuez une demande de devis gratuit depuis notre formulaire en ligne

  • Demandez la collecte gratuite et sans engagement de votre média, pour obtenir la liste des fichiers récupérables.

DECOUVREZ LA PROCEDURE DE PRISE EN CHARGE GRATUITE
FAIRE UNE DEMANDE DE DEVIS